Après l’accouchement : qu’est-ce que la suite de couches ?

Après l’accouchement : qu’est-ce que la suite de couches ?

418
0
<<<
>>>

suite de couchesAprès neuf mois de grossesse et un accouchement éprouvant, votre corps a besoin de récupérer. Il lui faudra 8 à 9 semaines pour retrouver son bon fonctionnement d’avant grossesse. Cette période est appelée la suite de couches : elle s’accompagne de petits désagréments auxquels il vaut mieux se préparer, du moins psychologiquement.

La suite de couches à la maternité

À la maternité, vos suites de couches seront surveillées de près par l’équipe soignante. N’hésitez pas à lui demander conseil en cas de doute : elle saura vous rassurer pour que vous profitiez de bébé plutôt que de vous inquiétez. Retenez bien ses recommandations, elles pourraient s’avérer très utiles de retour à la maison.

A lire aussi : Grossesse : quelles conséquences pour la peau ?

Contractions utérines

Après l’accouchement, l’utérus continue à se contracter. Rien d’anormal, ce phénomène permet d’expulser totalement le placenta et de rendre à votre utérus sa taille et sa place originelles. Ces contractions peuvent néanmoins être douloureuses. Parlez-en avec votre sage-femme : elle pourra vous donner de quoi vous soulager (souvent un antalgique).

Saignements et pertes vaginales

Durant environ une quinzaine de jours après l’arrivée de bébé, vous allez avoir des pertes vaginales, appelées lochies. Les premiers jours, elles seront rouge vif, épaisses et très abondantes. Pas de panique, ce n’est pas déjà le retour de vos règles. Il s’agit simplement de l’élimination de la muqueuse utérine. Avec le temps, les saignements s’éclaircissent et deviennent de moins en moins intenses. En attendant, protégez-vous grâce à des serviettes hygiéniques et adoptez une hygiène intime irréprochable pour éviter l’infection.

Montées de lait

Deux ou trois jours après la naissance, vos seins vont devenir sensibles au toucher, douloureux, durs et gonflés. Il s’agit des montées de lait. Si vous avez opté pour le biberon, l’équipe soignante pourra vous prescrire un traitement pour arrêter la lactation et stopper les douleurs. Autre conseil : buvez très peu pour stopper les montées de lait.

A lire aussi : Pourquoi surveiller ses dents pendant la grossesse ?

Transit difficile

Les épisodes de constipation sont courants après un accouchement. Le transit a, en effet, été fortement perturbé par la compression effectuée par le corps du bébé. Consommez des aliments riches en fibres. Si les perturbations perdurent, parlez-en avec votre sage-femme : elle pourra vous montrer des exercices destinés à faciliter le transit.

Baby blues

Tristesse, pleurs, irritabilité, culpabilité, … De nombreuses femmes souffrent du baby-blues après l’accouchement. Les 4 premiers jours, c’est tout à fait normal : la chute brutale des hormones provoque ce phénomène. En revanche, s’il perdure plus de 15 jours, consultez votre médecin pour éviter une dépression post-partum !

Sexualité et contraception

Durant cette période, et même sans le retour de vos règles, il est tout à fait possible de tomber à nouveau enceinte. Mieux vaut tout de même attendre un peu avant d’entamer une nouvelle grossesse, car votre organisme est perturbé.

Il est nécessaire de prévoir un moyen de contraception dans les deux à quatre semaines après l’accouchement : vous avez alors le choix entre le préservatif, le spermicide, la pilule si vous n’allaitez pas et l’implant. Il vous faudra attendre près de six semaines pour la pose d’un stérilet.

Le retour de couches

La fin de la suite de couches est marquée par le retour de couches, autrement dit la réapparition des règles. Généralement, elle aura lieu dans les deux mois qui suivent la naissance si vous avez préféré le biberon et au moment du sevrage pour les femmes allaitantes, bien que le phénomène reste aléatoire d’une femme à une autre.

A lire aussi : Du sucre pour accélérer l’accouchement ?

Laissez votre commentaire