Allergie respiratoire : quels sports sont contre-indiqués ?

Allergie respiratoire : quels sports sont contre-indiqués ?

179
0
<<<
>>>

Sport allergie asthmeQuand on souffre d’allergie ou d’asthme, il n’est pas toujours évident de choisir une activité sportive adaptée. Si certains sports sont d’ailleurs contre-indiqués, garder une activité physique est plus que recommandé.

Les sports à éviter

La plongée sous-marine avec des bouteilles est contre-indiquée, car elle présente un risque d’embolie gazeuse.

L’équitation est déconseillée aux personnes allergiques aux phanères, aux moisissures et aux acariens.

A lire aussi : Sport : quels sont les médicaments interdits ?

Les sports qui nécessitent quelques précautions

Les sports d’endurance comme l’athlétisme, le football, le rugby augmentent le risque de développer des symptômes d’asthme ou d’allergie. Cependant, ils restent intéressants car font travailler les capacités respiratoires. Il suffit donc de prendre quelques précautions.

Les sports conseillés

La natation est souvent conseillée, car la piscine renferme moins d’allergènes et l’air ambiant humide évite le refroidissement de la muqueuse bronchique. Toutefois, on respire du chlore qui peut agresser les poumons.

D’autres activités peuvent également être envisagées : marche nordique, marche à pied, …. en tenant compte des conditions climatiques. Par exemple si vous êtes allergique, évitez de pratiquer une activité extérieure en pleine période de pollen ou de pollution.

A lire aussi : Le sport pour le bien-être, pas pour la compétition ! 

Conseils pour les sportifs asthmatiques

Être asthmatique ne signifie pas abandonner le sport. Il suffit de respecter quelques règles :

  • Tenir compte des conditions climatiques.
  • Avoir toujours dans sa poche un bronchodilatateur à inhaler en cas de gêne respiratoire et ne pas attendre pour l’utiliser si nécessaire.
  • Savoir adapter ses performances en fonction de son état respiratoire
  • Garder le traitement d’urgence à portée de main et ne pas hésiter à le prendre dès les premiers signes.
  • Renoncer ou reporter la séance, si vous ne vous sentez pas bien sur le plan respiratoire.
  • Prendre le temps de s’échauffer et de débuter les efforts progressivement.
  • Ne pas s’arrêter brutalement.

A lire aussi : Stressé ? Faites du sport !

Laissez votre commentaire