Aliments fermentés : quels bienfaits ?

Aliments fermentés : quels bienfaits ?

299
0
<<<
>>>

aliments-fermentésYaourts, fromages, pain, choucroute, vin, cidre, … Vous consommez peut-être des aliments fermentés tous les jours sans le savoir. Utilisée depuis des siècles, la fermentation est un procédé de conservation qui permet de transformer, grâce à l’action de micro-organismes (levures, bactéries, moisissures, …), les sucres naturellement présents dans les aliments en acide lactique (la lacto-fermentation) ou en alcool. C’est ainsi que le raisin devient du vin ou le chou de la choucroute. Et bonne nouvelle, cette méthode culinaire redevient à la mode et se pratique à domicile… Pour le plus grand bien de notre santé !

Des nutriments multipliés

Lors du processus de fermentation, les vitamines et nutriments présents dans les aliments sont multipliés grâce aux micro-organismes (levures, bactéries, …).

Un légume fermenté contiendra donc plus de vitamines que lorsqu’il est cru.

Moins de pesticides

Autre bonne nouvelle : la fermentation dégrade une partie des pesticides présents dans les végétaux et diminue la teneur en nitrates des légumes, dont la toxicité est soupçonnée pour l’organisme.

Des ferments alliés de notre système digestif

La fermentation améliore la digestibilité des produits et donc leur assimilation par l’organisme. Ainsi, les aliments fermentés sont particulièrement indiqués pour les personnes présentant des troubles du transit.

À la maison, on s’y met ?

Il est possible de fermenter ses aliments soi-même. Pour les fruits et les légumes, rien de plus simple : il suffit de les plonger, crus, dans un grand bocal d’eau salée, puis de le refermer hermétiquement. Le bocal peut ainsi être conservé des mois, voire des années. Il existe sur le net des centaines de recettes d’aliments fermentés. Jetez-y un œil !

A lire aussi : Nos habitudes alimentaires ont changé

Laissez votre commentaire