Acné, herpès, furoncle, … Tout savoir sur les boutons

Acné, herpès, furoncle, … Tout savoir sur les boutons

348
0
<<<
>>>

boutons acné furoncles herpésDes petites irrégularités peuvent fréquemment s’inviter sur votre peau, et pour les traiter, mieux vaux apprendre à les identifier.

L’acné

Très courante chez les adolescents, l’acné provoque l’obstruction des pores de la peau et l’apparition de différentes lésions. Il peut s’agir de comédons (points noirs et blancs), de boutons de types papules (boutons rouges sans pus), pustules (boutons rouges à tête blanche) ou nodules (petites bosses douloureuses et dures au toucher, parfois un peu rouges).

Comment réagir ? Il est recommandé de consulter un dermatologue afin qu’il puisse vous proposer un traitement, notamment en cas d’acné sévère. Dans tous les cas, il est conseillé de nettoyer votre peau deux fois par jour avec des produits doux et de privilégier des produits non comédogènes.

A lire aussi : Pourquoi certaines personnes cicatrisent-elles mal ?

L’herpès labial

Aussi appelé bouton de fièvre, l’herpès labial est causé par un virus. Les boutons apparaissent autour de la bouche et sur les lèvres. Bien que souvent bénins, ils sont très contagieux et entrainent des symptômes désagréables (sensations de brûlures, picotements, démangeaisons, …).

Comment réagir ? Généralement, l’herpès labial disparaît de lui-même : veillez à ne pas arracher les croûtes et à bien vous laver les mains pour éviter de contaminer vos proches. Vous pouvez appliquer un émollient (baume, vaseline, …) pour favoriser la cicatrisation. En pharmacie, des solutions en patchs, gels ou crèmes, viennent compléter le traitement. Lorsque la poussée est sévère ou fréquente, la consultation médicale est conseillée. Si elle s’accompagne d’une forte fièvre, de douleurs intenses, de douleurs oculaires ou d’une baisse de la vision, mieux vaut consulter un médecin en urgence.

A lire aussi : Bouton de fièvre : comment accélérer sa guérison ?

Le furoncle

Le furoncle est une infection, causée par une bactérie, se développant autour d’un poil. Il se manifeste par un bouton rouge dur et douloureux, se transformant rapidement en pustule.

Comment réagir ? Ne manipulez pas le furoncle et lavez-vous régulièrement les mains. Adoptez une routine quotidienne en appliquant une compresse imprégnée d’eau chaude pendant une dizaine de minutes sur le furoncle. Renouvelez l’opération jusqu’à ce que le furoncle se vide, aseptisez la lésion et appliquez un pansement pour la protéger. Lorsque le furoncle a été éliminé, continuez à nettoyer et protéger la plaie jusqu’à cicatrisation. Généralement, le processus prend 1 à 2 semaines et laisse une cicatrice définitive, en creux. Dans certains cas, un traitement antibiotique peut être prescrit par votre médecin, notamment si le furoncle est situé sur une zone à risques ou accompagné de fièvre.

Le kyste sébacé

Il s’agit d’une petite bosse dure au toucher, indolore, de la couleur de la peau ou légèrement jaune ou blanc.

Comment réagir ? Généralement, aucun traitement n’est nécessaire, car le kyste n’entraîne pas de douleurs ou de gênes. Attention, il ne faut jamais le percer (risque d’inflammation).

Dans certains cas plus rares, un traitement médical peut être proposé. Si le kyste devient rouge, douloureux et/ou gonflé, il est vivement recommandé de consulter votre médecin.

L’abcès sous-cutané

Un abcès sous-cutané est une accumulation de pus, causée par une bactérie, qui provoque le gonflement et l’inflammation de la peau. L’abcès provoque une douleur localisée, une sensation de chaleur et l’écoulement de pus lorsqu’il se perce.

Comment réagir ? Pour évacuer le pus, il est conseillé de laver la plaie au savon et de la désinfecter à l’aide d’un antiseptique, plusieurs fois par jour, mais surtout ne le percez pas.

A lire aussi : Psoriasis : les thérapies ciblées

Laissez votre commentaire