4 Français sur 10 mangent trop de sucres

4 Français sur 10 mangent trop de sucres

185
0
<<<
>>>

Les français mangent trop de sucreConfiseries, sodas, jus de fruits, pâtisseries, … Plus d’un Français sur 4 consommerait plus de sucres libres que le seuil recommandé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Pour faire baisser ce taux, adopter de nouvelles habitudes alimentaires est essentiel.

Des constats alarmants

Les sucres libres sont définis comme les sucres ajoutés aux aliments et aux boissons ainsi que les sucres naturellement présents dans le miel, les sirops ou les jus de fruits par exemple. Selon le Dr Douglas Bettcher, Directeur du Département Prévention des maladies non transmissibles de l’OMS, la consommation de ces sucres est « un facteur important de l’augmentation du nombre de cas d’obésité et de diabète dans le monde ». L’OMS recommande donc de réduire leur consommation à moins de 10 % de l’apport énergétique quotidien.

Une étude, menée par l’Inra, Danone Nutricia Research, MS-Nutrition, l’Inserm et Aix-Marseille Université, indique qu’en moyenne les Français respectent ce taux : la consommation de sucres libres contribue en moyenne à 9,5 % de l’apport énergétique. Cependant, la consommation étant très variable à l’échelle individuelle, on constate que 41 % des participants à l’étude en consomment trop au regard de ces recommandations.

Les chercheurs constatent d’ailleurs que les trop forts consommateurs ont des apports énergétiques supérieurs aux autres, notamment en dehors des repas. Leur alimentation est aussi de moindre qualité nutritionnelle (plus dense en énergie et moins riche en nutriments essentiels) parce qu’ils consomment non seulement plus de produits sucrés et de boissons sucrées, mais aussi moins de fruits et de légumes.

De nouvelles habitudes alimentaires

Pour rééquilibrer son assiette, les auteurs de l’étude recommandent d’augmenter les quantités de fruits frais, légumes, féculents, yaourts nature, eau et boissons chaudes, tout en diminuant les quantités de viande, de plats composés, de fromage. Plus spécifiquement chez les trop forts consommateurs de sucres libres, l’atteinte des recommandations nutritionnelles passe par une diminution importante des quantités de produits sucrés (-21%), de boissons sucrées (-66%) et de jus de fruits (-30%).

A lire aussi : Équilibrer son assiette : les recommandations de l’ANSES

Laissez votre commentaire